Validité des ordonnances

La législation sur la validité de vos ordonnances vient d’évoluer par décret ministériel. Attention toutefois ces dispositions ne sont pas retro-actives.

– Les nouvelles prescriptions pour les porteurs de 16 à 42 ans sont désormais valables 5 ans.
– Bonne nouvelle aussi pour les porteurs de lentilles de plus de 16 ans ; vos ordonnances sont valables 3 ans

Retro Kennedy : un jeune opticien lance sa propre ligne de lunettes

Pascal Jentet casse les codes de l'optique. À la tête de trois magasins à seulement 33 ans, il vient de lancer sa propre gamme de lunettes mais garde la tête froide.

201612131813-full.jpg

À 33 ans, Pascal Jentet ne perd de temps. Ce jeune opticien toulousain vient d'ouvrir sa troisième boutique dans le petit village de Belberaud, aux portes du Lauragais. Déjà installé à Escalquens et Balma, il se lance depuis quelques mois dans la création d'une gamme de montures. Il a déposé la marque «Retro Kennedy» afin de donner un côté vintage américain à ses créations. Avec l'aide de son collaborateur Clément Goulevant il a dessiné une première gamme de vingt modèles déclinés en cinq coloris. «Pour l'instant je ne les distribue que dans mes propres boutiques de l'agglomération toulousaine» confie-t-il. La moitié de ses montures sont fabriquées à Oyonnax dans l'Ain et l'autre moitié en Asie.

La gamme doit se compléter tout début 2017 avec une vingtaine de modèles supplémentaires. «Je n'ai pas voulu faire beaucoup de modèles mais plutôt répondre à ce que recherche une clientèle large âgée de 15 ans à 75 ans et surtout abordable» argumente Pascal Jentet. Adhérent du réseau «Les Opticiens Libres» qui rassemble des opticiens indépendants désireux de lancer leurs propres collections librement, sans pressions commerciales, le jeune Toulousain n'entend pas se lancer dans une course à la taille. Il a d'ailleurs refusé plusieurs propositions de grands réseaux d'optique. Les montures s'affichent entre 90 € et 180 € ce qui permet d'apporter une réponse «de qualité même aux petits budgets». «La croissance pour la croissance ne m'intéresse pas. Je veux apprendre la création petit à petit car c'est pour moi un nouveau métier» explique-t-il. Si la collection démarre bien en boutique pour représenter jusqu'à 15 % des ventes, la gamme Retro Kennedy se retrouvera courant 2017 chez quelques opticiens dans le grand Sud sur un axe Biarritz – Bordeaux – Montpellier. Le développement de la gamme qui a nécessité 30 000 € d'investissement a été entièrement autofinancé alors que la promotion a été faite en interne via les réseaux sociaux et avec un peu d'affichage.

2017 : l'ouverture d'une quatrième boutique

Alors que le secteur de l'optique souffre avec une stagnation de l'activité, l'Effet d'optique a enregistré une croissance de 40 % en deux ans. Le mini-réseau de trois boutiques a réalisé 1,3 million d'euros de chiffre d'affaires en 2015 et table sur deux millions pour 2016. Employant huit salariés, l'enseigne projette d'ouvrir «dans le courant du premier semestre 2017» une quatrième boutique dans une commune encore tenue confidentielle.